Soutenir la relève artistique de Québec

Artiste soutenu

Laetitia Beaumel

Dans l'une des mille vies qu'elle aurait vécues, Laetitia Beaumel serait née en 1986, aurait fondé un journal local appelé Le Polémiste, chanté à l'Opéra National de Lyon, couru après des chèvres avec un bâton et déroulé la France sous les roues de sa moto.  

Dans l'une des mille vies qu'elle aurait vécues, Laetitia Beaumel aurait dansé le cha-cha et le tango, entrepris une maîtrise en études littéraires, fait la lecture au Festival international de poésie de Trois-Rivières, présidé des coopératives d'habitation et arpenté le Québec à la recherche de plantes médicinales pour ses potions.  

 Dans l'une des mille vies qu'elle aurait vécues, Laetitia Beaumel serait étudiante et herboriste le jour, poète et accompagnante à la naissance la nuit, bonne vivante à temps plein, traductrice à temps partiel, lectrice au Crachoir de Flaubert et elle aurait encore plein d'autres choses à faire.   Laetitia Beaumel aurait surtout trois enfants qui lui rappelleraient qu'écrire, c'est plonger dans la magie d'exister pour vrai partout à la fois, dans chaque repli de mille et une vies qui nous étonnent.  

Sans jamais devoir choisir quelle est la bonne.