Soutenir la relève artistique de Québec

Artiste soutenu

Rachèle Pelletier-Tremblay

Après avoir étudié le chant et le clavecin au Conservatoire de musique de Québec, Rachèle Pelletier-Tremblay décide de consolider sa formation vocale en privé auprès de Cécile Bédard, tout en poursuivant ses études avec le claveciniste Olivier Fortin, puis avec Hermel Bruneau. À deux reprises, en 2004 et en 2008, elle est stagiaire au Tafelmusik Baroque Summer Institute. Elle a l’occasion de se perfectionner à l’Académie de Musique du Centre d’Arts Orford, lors des classes de maître de Gerald Martin Moore en 2008, puis de François Le Roux en 2010. De 2007 à 2011, la jeune mezzo-soprano chante au sein de la Chapelle de Québec avec les Violons du Roy, ainsi que dans les chœurs de l’Opéra de Québec. Elle participe également à plusieurs concerts avec l’Ensemble Anonymus.

Lors des auditions nationales des Jeunes ambassadeurs lyriques, en avril 2008, à Montréal, Rachèle Pelletier-Tremblay reçoit le Prix du CNIPAL où elle est pensionnaire pour la saison 2008-2009. En novembre 2009, Rachèle Pelletier-Tremblay est programmée lors de la soirée retransmise en direct sur Radio Classique depuis le théâtre Mogador, à Paris, dans le cadre des Élections de l’Opéra. À l’automne 2009, Rachèle Pelletier-Tremblay chante le rôle de Mrs Smith dans une création de La cantatrice chauve, mise en musique par Gérard Calvi à l’Opéra de Montpellier.


En 2010, Rachèle Pelletier-Tremblay reçoit le Prix LOGIQ – Jeune talent lyrique québécois au concert gala des Jeunes ambassadeurs lyriques. Le 26 mars 2011, Rachèle Pelletier-Tremblay était invitée pour la première fois par le Chœur Les Rhapsodes dans l’une de ses productions, afin d’interpréter la partie d’alto soliste du Requiem de Mozart.
Durant l’été 2011, Rachèle Pelletier-Tremblay sera stagiaire au June Ensemble Programme-Bayerische Staatsoper-München, en Allemagne. Rachèle Pelletier-Tremblay a été choisie pour un engagement au State Opera Stara Zagora, en Bulgarie.